COVID-19 et business LUCRATIFS

Mis à jour : août 13


Trouver une idée de création d’entreprise est parfois compliqué. On se laisse porter par nos découvertes, l’environnement et nos sentiments. On prend notre temps et on ne veut pas monter n’importe quelle start-up. Nous cherchons l’idée novatrice, un business model singulier et une équipe solide.


Pendant les périodes de crise, de nouvelles opportunités semblent voir le jour. Ces opportunités ont l’air fugaces et nous avons l’impression qu’il faut rapidement s’implanter sous peine de ne pas pouvoir en profiter. On entend une multitude de choses autour de nous, qui nous font comprendre qu’il faut prendre le train en marche tant qu’il est encore temps. On analyse beaucoup moins le marché de manière rationnelle et on fait appel à nos instincts, à l’urgence et la précipitation.


Pendant la crise du Covid-19, nous avons assisté à un ballet incessant de problèmes liés aux masques (masques chirurgicaux, masques en tissu ou masques FFP2). Les médias, les politiques et les entreprises ne cessaient de communiquer autour de ce sujet brûlant.


« Une pénurie de masque », « un manque colossal de masque ».


Rarement, un bien aura donné lieu à autant de convoitise. Le masque a été la denrée la plus recherchée de la planète. 


Si bien qu’un bon nombre d’industriels ou d’entrepreneurs se sont rapidement emparés de ce créneau.


Et qu’en est-il aujourd’hui ? Une surproduction et une impossibilité d’écouler son stock.


Attention au business « Eldorado »

Je définis le business Eldorado comme un business avec des opportunités prometteuses, parfois trop prometteuses ou tout le monde vous dit qu’il faut y aller sans aucun risque et où le gain peut être très important rapidement.


Méfiez-vous lorsque l’on vous dit que c’est l’opportunité du siècle et au contraire foncez lorsque les gens sont sceptiques.



Prenons l’exemple du Bitcoin: pendant ses premières années, la monnaie électronique ne faisait que très peu d’adeptes. Le scepticisme était de mise et personne ne voulait risquer de perdre ses euros. Quelques-uns n’ont pas suivi la mouvance et ont voulu investir. Vous connaissez le résultat aujourd’hui !


Il faut faire attention à l’analyse sociale. La preuve sociale d’une bonne ou d’une mauvaise voie ne doit pas être guidée par le nombre d’adhérents. Soyez disruptif.

Contact

contact@vincentkhau.com​

  • Noir Icône YouTube
  • Facebook - Black Circle
  • Noir LinkedIn Icône
  • Black Instagram Icon